L’extrême droite n’a jamais été aussi proche de prendre le pouvoir.  Elle véhicule une idéologie et un projet de société rétrograde en complète opposition avec les principes constitutionnels et démocratiques de notre pays.  Dimanche un seul et unique devoir s’impose à nous : celui de battre Marine Le Pen.  Nous refusons que l’enseignement supérieur et
Depuis des années, la recherche en France subit la pression du libéralisme. Baisse du budget, manque de personnels et une domination par le privé de plus en plus importante sont contingentes avec la vie de la recherche dans notre pays.  L’importance d’une recherche forte n’est plus à démontrer qui plus est depuis lé début de
Hier, le candidat-président Emmanuel Macron a présenté son programme face aux journalistes. Avec l’accentuation de l’autonomie des universités, Macron confirme qu’il est dans la continuité de la casse de l’Enseignement Supérieur et de Valérie Pécresse. En effet, aujourd’hui, les universités subissent la loi Pécresse (Loi relative aux libertés et responsabilités des universités) qui a mis
Alors que les étudiants et étudiantes ont déjà subi une précarisation de leurs conditions de vie et de leurs études durant la crise sanitaire, la situation actuelle, qui se traduit notamment par une hausse de l’inflation, contribue toujours plus à réduire leur pouvoir d’achat. Si le coût de la vie étudiante ne fait qu’augmenter (2,5%
L’UEC à l’offensive pour faire gagner les jours heureux !   À 30  jours du premier scrutin, la campagne présidentielle rentre dans sa dernière ligne droite.  Cette élection est un enjeu central dans le paysage politique de notre pays et nous devons mettre toutes nos forces pour la faire basculer en faveur des classes populaires.  Le
Le 8 mars marque chaque année la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes. Cette journée célèbre les luttes du passé et met en avant celles d’aujourd’hui. En effet, malgré les avancées, trop d’inégalités persistent encore dans la société. Les droits des femmes auraient dû être la “Grande cause” du quinquennat de
Les conséquences de la crise sanitaire sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche se font encore ressentir aujourd’hui. Si ces dernières ne sont plus aussi médiatisées que lors de la pandémie, qui a frappé de plein fouet les étudiants et les étudiantes, la précarité n’a pas pour autant disparu.  Ainsi, au lendemain de l’annonce des résultats
Ce lundi 21 février, la ministre de l’enseignement supérieur a annoncé que 5 millions d’euros seraient débloqués pour la filière STAPS dès la rentrée de septembre.  Depuis deux ans des mobilisations ont lieu pour dénoncer l’impossibilité de fournir une formation à la hauteur pour les étudiants et étudiantes :  saturation de la filière, taux d’enseignants
À l’approche des élections présidentielles des proches du non encore candidat et président sortant Emmanuel Macron ont dévoilé deux axes de sa politique autour de l’enseignement supérieur.  La suppression du CAPES et une fusion entre les ministères de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et  de la culture.  Cette suppression du CAPES